Algérie: lourde condamnation pour le journaliste Khaled Drareni qui reste en détention

Par

Incarcéré depuis le 29 mars, le journaliste algérien Khaled Drareni a été condamné mardi en appel à deux ans de prison, ce qui signifie qu’il reste en détention, selon l’un de ses avocats, Mustapha Bouchachi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Incarcéré depuis le 29 mars, le journaliste algérien Khaled Drareni a été condamné mardi en appel à deux ans de prison, ce qui signifie qu’il reste en détention, selon l’un de ses avocats, Mustapha Bouchachi.