Feu vert controversé à la reprise de BVA par un fonds anglais

Par

Le tribunal de commerce de Toulouse a approuvé la reprise de la société de sondages française BVA, affaiblie par la crise sanitaire, par le fonds de dette Alcentra (filiale de l’américain BNY Mellon), mais le parquet général a fait appel de la décision.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le tribunal de commerce de Toulouse a approuvé la reprise de la société de sondages française BVA, affaiblie par la crise sanitaire, par le fonds de dette Alcentra (filiale de l’américain BNY Mellon), mais le parquet général a fait appel de la décision.