Les députés français de nouveau sous le regard d’Aristote et de Platon

Par

Les députés français ont repris leurs débats sous le regard d’Aristote et de Platon : la monumentale tapisserie « L’Ecole d’Athènes », déposée il y a trois ans pour une minutieuse restauration, a été dévoilée mardi dans l’hémicycle du Palais Bourbon.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les députés français ont repris leurs débats sous le regard d’Aristote et de Platon : la monumentale tapisserie « L’Ecole d’Athènes », déposée il y a trois ans pour une minutieuse restauration, a été dévoilée mardi dans l’hémicycle du Palais Bourbon.