Présidentielle en Côte d’Ivoire: un ex-ministre « craint le pire »

Par

Ancien ministre et figure de la coalition du président Alassane Ouattara, Abdallah Albert Mabri Toikeusse, dont la candidature à la présidentielle du 31 octobre a été rejetée, « craint le pire » quant aux violences et regrette le chemin parcouru avec le président sortant, qui brigue une 3e mandat controversé.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ancien ministre et figure de la coalition du président Alassane Ouattara, Abdallah Albert Mabri Toikeusse, dont la candidature à la présidentielle du 31 octobre a été rejetée, « craint le pire » quant aux violences et regrette le chemin parcouru avec le président sortant, qui brigue une 3e mandat controversé.