Birmanie: la junte exige de pouvoir surveiller les télécommunications, selon Telenor

Par

La junte militaire qui s’est emparée du pouvoir en Birmanie exige auprès de Telenor l’installation d’équipements permettant d’espionner les télécommunications, a révélé mercredi l’opérateur norvégien qui dit avoir refusé.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La junte militaire qui s’est emparée du pouvoir en Birmanie exige auprès de Telenor l’installation d’équipements permettant d’espionner les télécommunications, a révélé mercredi l’opérateur norvégien qui dit avoir refusé.