Assassinat de Sankara : le dossier renvoyé devant un tribunal militaire

Par

Le dossier de l’assassinat de Thomas Sankara, le « père de la Révolution » burkinabè tué lors d’un coup d’Etat en 1987, a été renvoyé devant le tribunal militaire de Ouagadougou, ont annoncé jeudi les avocats de la famille, espérant un procès prochainement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le dossier de l’assassinat de Thomas Sankara, le « père de la Révolution » burkinabè tué lors d’un coup d’Etat en 1987, a été renvoyé devant le tribunal militaire de Ouagadougou, ont annoncé jeudi les avocats de la famille, espérant un procès prochainement.