Le Cameroun rejette des propos d’experts de l’ONU sur le sort du principal opposant

Par

Le Cameroun a qualifié jeudi de « biaisées » les observations d’experts de l’ONU affirmant que le principal opposant au régime, Maurice Kamto, est « assigné à résidence » et accusant Yaoundé d’« usage excessif de la force » lors de récentes manifestations.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Cameroun a qualifié jeudi de « biaisées » les observations d’experts de l’ONU affirmant que le principal opposant au régime, Maurice Kamto, est « assigné à résidence » et accusant Yaoundé d’« usage excessif de la force » lors de récentes manifestations.