Nicaragua: adoption de la loi sur les « agents étrangers » en dépit du tollé international

Par

Le Parlement du Nicaragua, où le parti du président Daniel Ortega est majoritaire, a adopté jeudi la loi imposant aux personnes et organismes recevant des financements extérieurs au pays de s’enregistrer comme « agents étrangers » auprès du ministère de l’Intérieur.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Parlement du Nicaragua, où le parti du président Daniel Ortega est majoritaire, a adopté jeudi la loi imposant aux personnes et organismes recevant des financements extérieurs au pays de s’enregistrer comme « agents étrangers » auprès du ministère de l’Intérieur.