Paris et Berlin dénoncent le comportement « inadmissible » de la Turquie en Méditerranée

Par

L’Allemagne et la France ont dénoncé jeudi les nouvelles provocations « inadmissibles » de la Turquie en Méditerranée orientale, qui pourraient lui valoir des sanctions européennes si Ankara ne revient pas à un « esprit de dialogue ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’Allemagne et la France ont dénoncé jeudi les nouvelles provocations « inadmissibles » de la Turquie en Méditerranée orientale, qui pourraient lui valoir des sanctions européennes si Ankara ne revient pas à un « esprit de dialogue ».