Reçus par Macron, les syndicats de police satisfaits d’annonces pour mieux les « protéger »

Par

Les syndicats de police, reçus à l’Elysée par Emmanuel Macron après une série d’agressions, se sont félicités jeudi d’avoir obtenu des « engagements » sur une loi prévoyant un durcissement de la répression pour les « agresseurs de policiers ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les syndicats de police, reçus à l’Elysée par Emmanuel Macron après une série d’agressions, se sont félicités jeudi d’avoir obtenu des « engagements » sur une loi prévoyant un durcissement de la répression pour les « agresseurs de policiers ».