Vol MH17: Moscou se retire de consultations avec les Pays-Bas et l’Australie

Par

La Russie a annoncé jeudi se retirer des consultations avec les Pays-Bas et l’Australie sur le crash du vol MH17, abattu en 2014 au dessus de l’Ukraine, dénonçant des tentatives « vicieuses » d’en imputer la responsabilité à Moscou.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Russie a annoncé jeudi se retirer des consultations avec les Pays-Bas et l’Australie sur le crash du vol MH17, abattu en 2014 au dessus de l’Ukraine, dénonçant des tentatives « vicieuses » d’en imputer la responsabilité à Moscou.