L'UMP démet Fatima Allaoui de ses fonctions

Par

Fatima Allaoui, conseillère régionale du Languedoc-Roussillon, issue d'un micro parti d'extrême droite, avait été nommée secrétaire nationale à la formation professionnelle de l'UMP, sur recommandation de Nathalie Kosciusko-Morizet. Jurant qu'elle ignorait tout du parcours de la jeune femme, la numéro 2 du parti l'a démise de ses fonctions, le lundi 15 décembre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Fatima Allaoui, la conseillère régionale du Languedoc-Roussillon dont la récente nomination comme secrétaire nationale de l'UMP avait fait polémique en raison de son appartenance à un micro parti d'extrême droite, a été démise de ses fonctions, le lundi 15 décembre.