Plusieurs avocats japonais de Carlos Ghosn jettent l’éponge

Par

Deux des trois cabinets d’avocats japonais défendant Carlos Ghosn ont annoncé jeudi leur retrait de l’ensemble du dossier, une conséquence de la fuite illégale au Liban de l’ancien patron de Renault-Nissan.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Deux des trois cabinets d’avocats japonais défendant Carlos Ghosn ont annoncé jeudi leur retrait de l’ensemble du dossier, une conséquence de la fuite illégale au Liban de l’ancien patron de Renault-Nissan.