Le gouvernement veut instaurer le vote par anticipation pour la présidentielle

Par

Le gouvernement a déposé mardi matin au Sénat un amendement destiné à permettre le vote par anticipation pour l’élection présidentielle de 2022, ce qui constituerait une première en France s’il est adopté par les parlementaires.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le gouvernement a déposé mardi matin au Sénat un amendement destiné à permettre le vote par anticipation pour l’élection présidentielle de 2022, ce qui constituerait une première en France s’il est adopté par les parlementaires.