Présidentielle 2017: Mélenchon perd son procès en diffamation contre le rapporteur ayant dénoncé ses comptes

Par

Le rapporteur de la Commission des comptes de campagne qui avait dénoncé des « irrégularités » dans les dépenses de Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle de 2017 a été relaxé vendredi des poursuites en diffamation intentées contre lui par le dirigeant de La France insoumise.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le rapporteur de la Commission des comptes de campagne qui avait dénoncé des « irrégularités » dans les dépenses de Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle de 2017 a été relaxé vendredi des poursuites en diffamation intentées contre lui par le dirigeant de La France insoumise.