Une sénatrice épinglée pour un déjeuner à l’hôtel, plaide son bon droit

Par

La sénatrice LR Joëlle Garriaud-Maylam a partagé mercredi un « déjeuner de travail » à l’hôtel Meurice, a-t-elle confirmé vendredi à l’AFP, plaidant de son bon droit, après avoir été épinglée par Mediapart dans la continuité de la polémique sur les « dîners clandestins ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La sénatrice LR Joëlle Garriaud-Maylam a partagé mercredi un « déjeuner de travail » à l’hôtel Meurice, a-t-elle confirmé vendredi à l’AFP, plaidant de son bon droit, après avoir été épinglée par Mediapart dans la continuité de la polémique sur les « dîners clandestins ».