Trois groupes intéressés pour reprendre Ascoval et Hayange

Par

Trois groupes, Saarstahl, Beltrame et ArcelorMittal, sont intéressés pour reprendre l’aciérie Ascoval (Nord) et l’usine de rails d’Hayange (Moselle), propriété du groupe sidérurgique britannique Liberty Steel, en grande difficulté financière, a-t-on appris mercredi de sources syndicales.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Trois groupes, Saarstahl, Beltrame et ArcelorMittal, sont intéressés pour reprendre l’aciérie Ascoval (Nord) et l’usine de rails d’Hayange (Moselle), propriété du groupe sidérurgique britannique Liberty Steel, en grande difficulté financière, a-t-on appris mercredi de sources syndicales.