Coronavirus : Londres accuse des hackers russes de vouloir voler des recherches sur un vaccin

Par

L’organisme gouvernemental britannique chargé de la cyber-sécurité a accusé jeudi un groupe de hackers de s’en prendre à des organisations travaillant à la mise au point d’un vaccin contre le nouveau coronavirus afin de voler leurs recherches, affirmant qu’il est « presque certain » qu’ils opèrent pour les renseignements russes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’organisme gouvernemental britannique chargé de la cyber-sécurité a accusé jeudi un groupe de hackers de s’en prendre à des organisations travaillant à la mise au point d’un vaccin contre le nouveau coronavirus afin de voler leurs recherches, affirmant qu’il est « presque certain » qu’ils opèrent pour les renseignements russes.