2.000 pèlerins juifs bloqués à la frontière ukrainienne, Kiev accuse le Bélarus

Par

L’Ukraine a accusé mercredi le Bélarus d’« exacerber » les tensions à leur frontière commune, fermée pour cause de coronavirus, en encourageant les pèlerins juifs à s’y rendre bien que qu’environ 2.000 d’entre eux y soient bloqués.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’Ukraine a accusé mercredi le Bélarus d’« exacerber » les tensions à leur frontière commune, fermée pour cause de coronavirus, en encourageant les pèlerins juifs à s’y rendre bien que qu’environ 2.000 d’entre eux y soient bloqués.