Affaire Fillon: « la justice a fonctionné de façon indépendante », estime le CSM

Par

Le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) a estimé qu’aucune « pression » du pouvoir exécutif n’avait été exercée sur le parquet national financier (PNF) dans l’enquête sur les époux Fillon, menée de « façon indépendante », dans un avis rendu public mercredi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) a estimé qu’aucune « pression » du pouvoir exécutif n’avait été exercée sur le parquet national financier (PNF) dans l’enquête sur les époux Fillon, menée de « façon indépendante », dans un avis rendu public mercredi.