Colombie: le chef des ex-Farc confesse « haïr » ce qu’était son organisation

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rodrigo Londoño, le chef de l’ex-guérilla des FARC qui a signé la paix en Colombie, a déclaré mardi qu’il en était arrivé à « haïr » à son organisation pour les atrocités commises pendant cinq décennies de conflit.