Grèce: Lesbos n’a pas vocation à accueillir les réfugiés « pour toujours »

Par

L’île grecque de Lesbos, porte d’entrée en Europe pour des milliers de migrants fuyant la guerre ou la misère, n’a pas vocation à les accueillir « pour toujours », a déclaré mercredi Philippe Leclerc, représentant du Haut commissariat pour les réfugiés en Grèce.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’île grecque de Lesbos, porte d’entrée en Europe pour des milliers de migrants fuyant la guerre ou la misère, n’a pas vocation à les accueillir « pour toujours », a déclaré mercredi Philippe Leclerc, représentant du Haut commissariat pour les réfugiés en Grèce.