Maduro et des ministres à l’origine de crimes contre l’humanité au Venezuela (enquête ONU)

Par

Le président vénézuélien Nicolas Maduro et des membres éminents du gouvernement sont à l’origine de « possibles crimes contre l’humanité » dans le pays déchiré par une crise politique et économique, ont affirmé mercredi des enquêteurs de l’ONU, évoquant un usage systématique de la torture et des assassinats.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le président vénézuélien Nicolas Maduro et des membres éminents du gouvernement sont à l’origine de « possibles crimes contre l’humanité » dans le pays déchiré par une crise politique et économique, ont affirmé mercredi des enquêteurs de l’ONU, évoquant un usage systématique de la torture et des assassinats.