UE: « Le nationalisme vaccinal met des vies en danger », avertit von der Leyen

Par

« Le nationalisme vaccinal met des vies en danger, la coopération en matière de vaccins les sauve », a averti mercredi la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, alors que la recherche d’un vaccin contre le Covid-19 fait l’objet d’une vive concurrence à l’échelle mondiale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Le nationalisme vaccinal met des vies en danger, la coopération en matière de vaccins les sauve », a averti mercredi la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, alors que la recherche d’un vaccin contre le Covid-19 fait l’objet d’une vive concurrence à l’échelle mondiale.