Un rapport parlementaire recommande d’étendre l’accès à l’IVG jusqu’à 14 semaines de grossesse

Par

Pour éviter que l’accès à l’IVG ne soit un « parcours du combattant », la délégation aux droits des femmes à l’Assemblée recommande dans un rapport adopté mercredi de porter de 12 à 14 semaines de grossesse la limite légale pour pratiquer un avortement chirurgical.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour éviter que l’accès à l’IVG ne soit un « parcours du combattant », la délégation aux droits des femmes à l’Assemblée recommande dans un rapport adopté mercredi de porter de 12 à 14 semaines de grossesse la limite légale pour pratiquer un avortement chirurgical.