Législatives en Irak: l’UE espère un scrutin « sans intimidations »

Par

L’Union européenne va pour la première fois déployer 80 observateurs en Irak pour superviser les législatives anticipées du 10 octobre, a annoncé jeudi la cheffe de mission d’observation de l’UE, Viola von Cramon, en espérant un scrutin « sans violences ni intimidations ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’Union européenne va pour la première fois déployer 80 observateurs en Irak pour superviser les législatives anticipées du 10 octobre, a annoncé jeudi la cheffe de mission d’observation de l’UE, Viola von Cramon, en espérant un scrutin « sans violences ni intimidations ».