Sous-marins: « un mauvais coup inacceptable » pour Barnier

Par

La rupture d’un contrat de livraison de sous-marins est « un mauvais coup inacceptable » porté par l’Australie à la France, a estimé jeudi Michel Barnier (LR), candidat à la primaire de la droite pour la présidentielle 2022.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La rupture d’un contrat de livraison de sous-marins est « un mauvais coup inacceptable » porté par l’Australie à la France, a estimé jeudi Michel Barnier (LR), candidat à la primaire de la droite pour la présidentielle 2022.