Financement libyen : Nicolas Sarkozy mis en examen pour « association de malfaiteurs »

Par

L’ancien président Nicolas Sarkozy a été mis en examen lundi après quatre jours d’audition pour « association de malfaiteurs » dans l’enquête sur des soupçons de financement libyen de sa campagne présidentielle en 2007, a confirmé vendredi le Parquet national financier à l’AFP, après une information de Mediapart.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’ancien président Nicolas Sarkozy a été mis en examen lundi après quatre jours d’audition pour « association de malfaiteurs » dans l’enquête sur des soupçons de financement libyen de sa campagne présidentielle en 2007, a confirmé vendredi le Parquet national financier à l’AFP, après une information de Mediapart.