L’octogénaire qui a tué sa femme atteinte d’Alzheimer condamné à 4 ans de prison avec sursis

Par

Un homme de 88 ans qui a tué à coups de couteau sa femme atteinte d’Alzheimer, « prisonnier » avec elle dans « le huis-clos » de la maladie selon l’accusation, a été condamné vendredi à Paris à quatre ans de prison avec sursis.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un homme de 88 ans qui a tué à coups de couteau sa femme atteinte d’Alzheimer, « prisonnier » avec elle dans « le huis-clos » de la maladie selon l’accusation, a été condamné vendredi à Paris à quatre ans de prison avec sursis.