Le professeur décapité victime d’un « attentat terroriste islamiste caractérisé » (Macron)

Par

« L’obscurantisme et la violence qui l’accompagne ne gagneront pas », a martelé vendredi Emmanuel Macron, en se rendant à Conflans-Saine-Honorine (Yvelines), où un enseignant a été décapité dans l’après-midi, « un attentat terroriste islamiste caractérisé », selon le chef de l’Etat.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« L’obscurantisme et la violence qui l’accompagne ne gagneront pas », a martelé vendredi Emmanuel Macron, en se rendant à Conflans-Saine-Honorine (Yvelines), où un enseignant a été décapité dans l’après-midi, « un attentat terroriste islamiste caractérisé », selon le chef de l’Etat.