Afrique du Sud: Zuma réclame « un juge impartial » anti-corruption

Par

Après des mois à jouer au chat et à la souris, l’ex président sud-africain Jacob Zuma s’est finalement présenté lundi matin devant une commission d’enquête anti-corruption, demandant formellement que son président, Raymond Zondo, se récuse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après des mois à jouer au chat et à la souris, l’ex président sud-africain Jacob Zuma s’est finalement présenté lundi matin devant une commission d’enquête anti-corruption, demandant formellement que son président, Raymond Zondo, se récuse.