Arménie: le Premier ministre appelle l’opposition à « renoncer à la violence »

Par

Le Premier ministre arménien Nikol Pachinian, confronté à une fronde de l’opposition depuis la défaite au Nagorny Karabakh et menacé selon les autorités d’assassinat, a appelé lundi ses détracteurs à « renoncer à la violence ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Premier ministre arménien Nikol Pachinian, confronté à une fronde de l’opposition depuis la défaite au Nagorny Karabakh et menacé selon les autorités d’assassinat, a appelé lundi ses détracteurs à « renoncer à la violence ».