Retraites: intrusion « violente » de manifestants au siège du premier syndicat français

Par

Des opposants à la réforme des retraites ont pénétré vendredi dans les locaux parisiens de la CFDT, une intrusion qualifiée de « violente » par les responsables du premier syndicat français.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des opposants à la réforme des retraites ont pénétré vendredi dans les locaux parisiens de la CFDT, une intrusion qualifiée de « violente » par les responsables du premier syndicat français.