Washington et Pékin ont encore beaucoup à faire pour « soigner leurs fractures » (patronne du FMI)

Par

Les Etats-Unis et la Chine ont encore beaucoup à faire pour résoudre durablement leurs différends commerciaux même si leur accord bilatéral est un pas en avant, a estimé vendredi la directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les Etats-Unis et la Chine ont encore beaucoup à faire pour résoudre durablement leurs différends commerciaux même si leur accord bilatéral est un pas en avant, a estimé vendredi la directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva.