Barthélémy Aguerre: Spanghero, marche ou crève

Par

Portrait du président de Spanghero, principal suspect dans le scandale des lasagnes au cheval.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'entreprise qu'il dirige a directement été mise en cause par le gouvernement jeudi. Spanghero « savait qu'elle revendait comme viande de bœuf de la viande chevaline qui lui était arrivée avec l'étiquette douanière correspondante », a affirmé le ministre de la consommation Benoît Hamon. Et le président de Spanghero, Barthélémy Aguerre, le savait-il ? « Nous, nous pensions que c'était du bœuf », a-t-il répondu, jugeant le ministre « extrêmement imprudent » dans ses accusations. Faut-il le croire ? En affaires, Barthélémy Aguerre n'a pas excellente réputation.