France: majorité gouvernementale indépendantiste en Nouvelle-Calédonie

Par

Les indépendantistes ont remporté mercredi la majorité au gouvernement collégial de l’archipel français de Nouvelle-Calédonie dans le Pacifique-Sud, avec six membres sur onze, pour la première fois depuis l’accord de Nouméa (1998) qui a mis en oeuvre un processus de décolonisation inédit en France.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les indépendantistes ont remporté mercredi la majorité au gouvernement collégial de l’archipel français de Nouvelle-Calédonie dans le Pacifique-Sud, avec six membres sur onze, pour la première fois depuis l’accord de Nouméa (1998) qui a mis en oeuvre un processus de décolonisation inédit en France.