Géorgie: la justice décide de placer en détention un leader de l’opposition

Par

Un tribunal géorgien a décidé mercredi de placer en détention provisoire un dirigeant de l’opposition, Nika Melia, accusé d’avoir organisé des « violences de masse » en 2019, ses partisans dénonçant pour leur part des poursuites politiques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un tribunal géorgien a décidé mercredi de placer en détention provisoire un dirigeant de l’opposition, Nika Melia, accusé d’avoir organisé des « violences de masse » en 2019, ses partisans dénonçant pour leur part des poursuites politiques.