La CEDH demande à la Russie la libération « immédiate » de Navalny

Par

La Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) a demandé au gouvernement russe la libération « avec effet immédiat » de l’opposant Alexeï Navalny, arguant de risques pour sa vie, selon une décision rendue publique mercredi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) a demandé au gouvernement russe la libération « avec effet immédiat » de l’opposant Alexeï Navalny, arguant de risques pour sa vie, selon une décision rendue publique mercredi.