L’Assemblée générale de l’ONU en septembre envisagée en présence de dirigeants

Par

Les membres de l’ONU ont commencé cette semaine à débattre de la tenue à partir du 21 septembre de leur Assemblée générale annuelle de manière physique avec des dirigeants ou des ministres en délégations ultra-restreintes, une option acceptée par les Etats-Unis, pays hôte.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les membres de l’ONU ont commencé cette semaine à débattre de la tenue à partir du 21 septembre de leur Assemblée générale annuelle de manière physique avec des dirigeants ou des ministres en délégations ultra-restreintes, une option acceptée par les Etats-Unis, pays hôte.