Abolition du règlement de Dublin: « un tournant » pour Rome

Par

L’abolition prévue du règlement de « Dublin », qui confie la responsabilité du traitement des demandes d’asile au pays de première entrée des migrants dans l’UE, représente « un tournant » qui nous fait « très plaisir », a réagi jeudi le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’abolition prévue du règlement de « Dublin », qui confie la responsabilité du traitement des demandes d’asile au pays de première entrée des migrants dans l’UE, représente « un tournant » qui nous fait « très plaisir », a réagi jeudi le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte.