Chômage partiel: 225 millions d’euros de fraude dont plus de la moitié récupérés (ministère du Travail)

Par

Le ministère du Travail a annoncé jeudi à l’AFP que le cap des 50.000 contrôles sur les demandes de chômage partiel avait été franchi, avec un total de 225 millions d’euros de fraude dont plus de la moitié récupérés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le ministère du Travail a annoncé jeudi à l’AFP que le cap des 50.000 contrôles sur les demandes de chômage partiel avait été franchi, avec un total de 225 millions d’euros de fraude dont plus de la moitié récupérés.