Fermeture d’une usine Bridgestone en France: une décision « révoltante » (ministre)

Par

La décision du groupe japonais de pneumatiques Bridgestone de fermer son usine dans le nord de la France est « révoltante », a affirmé jeudi le ministre français de l’Economie Bruno Le Maire, assurant que le gouvernement allait se « battre » pour trouver une solution.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La décision du groupe japonais de pneumatiques Bridgestone de fermer son usine dans le nord de la France est « révoltante », a affirmé jeudi le ministre français de l’Economie Bruno Le Maire, assurant que le gouvernement allait se « battre » pour trouver une solution.