Russie: Apple a retiré l’appli de l’opposition après des menaces d’arrestations (source proche du dossier)

Par

Apple a supprimé une application électorale mobile anti-Kremlin par peur des représailles pour ses employés, après avoir reçu des menaces d’arrestation en Russie, où les élections législatives ont commencé vendredi, d’après une source proche du dossier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Apple a supprimé une application électorale mobile anti-Kremlin par peur des représailles pour ses employés, après avoir reçu des menaces d’arrestation en Russie, où les élections législatives ont commencé vendredi, d’après une source proche du dossier.