Trafic migratoire: jusqu’à huit ans de prison requis au procès d’un vaste réseau de passeurs

Par

Des peines allant jusqu’à huit ans d’emprisonnement ont été requises vendredi à Lille à l’encontre de 21 personnes soupçonnées d’avoir participé à un vaste réseau de passeurs ayant organisé le transport illégal en camion de migrants entre la France et l’Angleterre entre 2016 et 2019.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des peines allant jusqu’à huit ans d’emprisonnement ont été requises vendredi à Lille à l’encontre de 21 personnes soupçonnées d’avoir participé à un vaste réseau de passeurs ayant organisé le transport illégal en camion de migrants entre la France et l’Angleterre entre 2016 et 2019.