France: l’assassin du professeur décapité était un réfugié

Par

Le Russe d’origine tchétchène ayant décapité vendredi près de Paris un professeur qui avait organisé un débat dans sa classe où avaient été montrées des caricatures du prophète Mahomet, était présent légalement en France et bénéficiait du statut de réfugié, a expliqué samedi le procureur anti-terroriste.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Russe d’origine tchétchène ayant décapité vendredi près de Paris un professeur qui avait organisé un débat dans sa classe où avaient été montrées des caricatures du prophète Mahomet, était présent légalement en France et bénéficiait du statut de réfugié, a expliqué samedi le procureur anti-terroriste.