Prof d’histoire décapité: le message de revendication émanait bien de l’agresseur abattu (procureur)

Par

Le message de revendication publié sur Twitter avec la photo du professeur d’histoire décapité vendredi près d’un collège à Conflans-Sainte-Honorine a été publié sur un compte appartenant bien à l’agresseur abattu par la police, Abdoullakh Abouyezidovitch A., a indiqué samedi le procureur national antiterroriste.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le message de revendication publié sur Twitter avec la photo du professeur d’histoire décapité vendredi près d’un collège à Conflans-Sainte-Honorine a été publié sur un compte appartenant bien à l’agresseur abattu par la police, Abdoullakh Abouyezidovitch A., a indiqué samedi le procureur national antiterroriste.