Professeur décapité en France: l’assaillant n’avait plus aucun lien avec la Russie, selon Moscou

Par

L’assaillant tchétchène accusé d’avoir décapité un professeur en France n’avait plus de liens avec Moscou depuis 2008, a relevé samedi l’ambassade de Russie, citée par les agences russes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’assaillant tchétchène accusé d’avoir décapité un professeur en France n’avait plus de liens avec Moscou depuis 2008, a relevé samedi l’ambassade de Russie, citée par les agences russes.