France: des migrants érythréens dénoncent des violences répétées de la part de la police

Par

Des migrants érythréens vivant dans un campement de fortune à Calais, dans le nord de la France, ont dénoncé mardi des violences policières répétées à leur encontre, des accusations sur lesquelles les autorités locales ont ordonné un rapport.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des migrants érythréens vivant dans un campement de fortune à Calais, dans le nord de la France, ont dénoncé mardi des violences policières répétées à leur encontre, des accusations sur lesquelles les autorités locales ont ordonné un rapport.