La justice, saisie par la SPA, autorise Bayonne à poursuivre les corridas

Par

La justice, saisie par la Société protectrice des animaux (SPA) dans le cadre d’une offensive judiciaire contre des villes à tradition tauromachique, a autorisé mardi Bayonne à continuer d’organiser des corridas.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La justice, saisie par la Société protectrice des animaux (SPA) dans le cadre d’une offensive judiciaire contre des villes à tradition tauromachique, a autorisé mardi Bayonne à continuer d’organiser des corridas.