Le Canada veut imposer de lourdes sanctions en cas de manquements à la vie privée

Par

Le gouvernement canadien veut imposer des sanctions financières aux entreprises qui ne respectent pas la législation sur la vie privée, pouvant aller jusqu’à 5% de leur chiffre d’affaires, selon un projet de loi présenté mardi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le gouvernement canadien veut imposer des sanctions financières aux entreprises qui ne respectent pas la législation sur la vie privée, pouvant aller jusqu’à 5% de leur chiffre d’affaires, selon un projet de loi présenté mardi.